Video

equipe:

Défi lancé par :

  • Marissa Mayer, directrice générale de Yahoo

Défi lancé à :

  • Benedict Cumberbatch, notre belle alien
  • Kylie Jenner, la plus petite Kardash
  • Tous les utilisateurs de Tumblr
N’oubliez pas le plus important : faites un don ici.

(Un merci tout spécial à alittlespace pour avoir accepté de prendre la parole bien que trempée.)
Source : staff
Source: staff
Photo
equipe:

Eh oui, 100 % des profits réalisés par la vente de nos produits Tumblr sont remis à l’ALS Association. Procurez-vous un débardeur dès maintenant afin d’aider à trouver un traitement pour la maladie de Lou-Gehrig (SLA).Source : staff

equipe:

Eh oui, 100 % des profits réalisés par la vente de nos produits Tumblr sont remis à l’ALS Association. Procurez-vous un débardeur dès maintenant afin d’aider à trouver un traitement pour la maladie de Lou-Gehrig (SLA).

Source : staff

Source: staff
Video

equipe:

Permettez-moi de vous présenter Sophie, artiste et photographe extrêmement douée et auteur du blog Animaux dans les rues de Paris. Elle a gentiment accepté de répondre à mes questions et de partager avec nous son univers artistique unique et inspirant. Vous serez certainement enchantés de découvrir cette artiste aux multiples talents. Ah ! Et n’oubliez pas de visionner la vidéo (ci-dessus) qu’elle a préparée spécialement pour nous afin de nous présenter son œuvre, ses animaux.

Tumblr – Peux-tu te présenter rapidement ànos lecteurs ?

Sophie – Je m’appelle Sophie, j’ai40 ans, et je suis photographe depuis un peu plus de 15 ans. Depuis sept ans, j’ai installé mon atelier en Bourgogne, mais je passe beaucoup de temps à Paris pour faire mes installations urbaines. Je travaille assez rarement sur commande, ou alors, c’est que la commande découle vraiment de mes travaux personnels. Je préfère travailler sur des séries qui m’inspirent, et ensuite les proposer en exposition, ou en Festival. En 2013, j’ai eu la chance de pouvoir m’approprier une serre désaffectée du Parc Foral de Paris. En 2012, des photos de mes « Animaux dans les rues de Paris » ont été présentées au Centre Pompidou. En 2011, mon Bestiaire a été présenté au Muséum d’Histoire Naturelle de Dijon, et en 2010, ma série de Reptiles et de Batraciens a été présentée à la Galerie de l’Entrepôt, à Paris.

T – D’où vient ta passion pour la photographie ?

S – Entre 15 et 18 ans, j’ai étudié les Arts Plastiques et l’Histoire de l’Art, j’ai adoré ça, mais je n’arrivais pas à trouver mon « outil ». J’aimais beaucoup les pastels sèches, et la peinture, mais je ne m’y retrouvais pas complètement… À 18 ans, je me suis orientée vers la photographie. Je suis partie vivre au Japon, à Tokyo, où j’ai rencontré un photographe, Asaki, qui m’a aidée à choisir mon premier appareil photo, un Nikon F2 entièrement manuel. J’ai donc dû acheter également une cellule photo électrique, apprendre à mesurer la lumière, à développer mes films, et à tirer mes photos. Asaki a mis à ma disposition son laboratoire argentique, et c’est rapidement devenu une véritable passion… je passais mes week-ends à faire des photos, et mes nuits à faire des tirages…

T – Quelle est ta démarche artistique ? Où puises-tu ton inspiration ?

S – En 2010, j’ai trouvé que c’était fou le temps que je passais à chercher des lieux d’exposition, et des festivals. J’ai donc décidé qu’entre chacune de mes expositions, j’allais m’amuser à présenter mes portraits d’animaux dans une galerie à ciel ouvert : les rues de Paris ! De là est née ma série, et mon blog : « Animaux dans les rues de Paris ». Depuis le printemps 2010, j’ai collé plus de 250 animaux… Chacun doit trouver sa place dans la rue, la Chouette se pose sur un câble électrique, la Lionne sort d’une ruelle, le Mouton attend sagement au passage pour piéton… Je m’applique à ne pas coller les mêmes animaux d’une année sur l’autre, de manière à continuer de m’amuser, et à surprendre les passants. Chaque installation est l’objet d’une nouvelle image, une sorte mise en abîme… En 2010, j’ai commencé avec les portraits de mon Bestiaire. Des animaux domestiques comme le Lévrier, l’Oie, et le Cheval, mais aussi des animaux exotiques, comme la Panthère des neiges, le Buffle africain, ou le Crocodile. En 2012, j’ai eu la chance de voir mon travail sélectionné par le Centre Pompidou pour participer à l’exposition « Le silence des bêtes ». Suite à cette exposition, j’ai décidé de faire évoluer ma série, et je me suis amusée à faire des animaux en plein pied, de manière à avoir de véritables « trompe l’œil », comme le Manchot de Humboldt, le Zèbre de Grévy, ou la Lionne… En 2013, mon travail a été sélectionné par le Parc Floral de Paris. On m’a proposé d’investir une serre désaffectée. J’ai donc profité de l’occasion pour agrandir encore mon format, en allant jusqu’à des animaux de 1,80 m sur 2,40 m. L’année 2014 va vous réserver encore bien des surprises… À suivre !

T – Parle-nous de ton blog. Pourquoi avoir choisi Tumblr ?

S – Le blog est rapidement devenu l’outil indispensable pour tenir mon public au courant de mes nouvelles installations urbaines. J’ai donc testé les différentes plateformes, et Tumblr s’est rapidement imposé à moi. Tumblr a l’avantage d’être clair et simple dans sa présentation, ce qui permet une réelle mise en valeur du travail présenté. De plus, j’ai pris goût à la découverte du travail d’autres artistes.

T – Quels sont tes trois blogs Tumblr préférés et pourquoi ?

Softtwix : une jeune street artist que j’ai découverte cet été.

Vu dans ma rue : un blog qui me tient au courant du travail de mes collègues.

Banksy Street Art : un blog présentant le travail de Banksy, un artiste incroyable…

T – Merci, Sophie ! Bonne chance pour la suite. :)

Vidéo : Sophie

Source: equipe
Photo

naturevalley:

There are islands out there. You just need to find them. Take a cue from our Instagram pal @spinphotoart and #GetOutThere. You won’t be sorry.

Source: naturevalley
Photo

naturevalley:

Meet Elizabeth. This year she set a goal for herself to lead her first multi-pitch climb. She set her sights on Devil’s Tower and began training. She shifted her priorities and spent her evenings doing laps on routes at her local climbing gym to build up her endurance. She prepared herself mentally by getting more comfortable climbing above her last piece of protection and watching films about brave female climbers like Hazel Findlay and Lynn Hill.

Finally, after months of preparation, she and a friend drove out to Devil’s Tower in Wyoming and she helped lead over 350 feet of vertical crack climbing. #NoBarriers #GetOutThere 

Take the No Barriers Pledge and share your story about living a “no barriers life.”

Source: naturevalley
Photo

naturevalley:

This is Kyra. She loves travel, the great outdoors, and traveling the great outdoors. But only a few short years ago, she was afraid to even hike alone. Fear was her crippling barrier to truly enjoying nature. Every silly squirrel spooked her, she trusted no towering trees, and she swam in no serene seas.

Finally fed up with her fear, she made a goal to practice hiking alone, camouflaging it as “Wednesday Adventure Day”. She started with short hikes, close to home, then pushed for longer day hikes, in new and exciting locations, until finally she had enough confidence for multi-day excursions and camping alone overnight.

Little by little she had fallen in love with her alone time on the trails. Now she can hardly remember what it felt like when she feared her most happy place, a forest full of trees and a trail under her feet.

Take the No Barriers Pledge and share you story about living a “no barriers life.”

Source: naturevalley
Video
Video
Video
Video